Accueil 5 Expertises 5 Notre projet de mise à niveau de la station d’épuration de Rivière-du-Loup en vedette dans la revue Vecteur Environnement

Nouvelles

Notre projet de mise à niveau de la station d’épuration de Rivière-du-Loup en vedette dans la revue Vecteur Environnement

Le projet de conceptualisation, de construction et de mise en marche d’une solution technique en vue d’augmenter la capacité de traitement des étangs aérés de la Ville de Rivière-du-Loup a été une belle réussite pour notre département de Traitement des eaux. Voilà que l’édition de juin 2023 de Vecteur Environnement, la revue des spécialistes de l’environnement au Québec, publie un article très intéressant sur ce projet.

Au Québec, on compte plus de 800 stations de récupération des ressources de l’eau (StaRRE) et la grande majorité est de type étangs aérés ou étangs à rétention réduite. Plusieurs de ces installations vont nécessiter des mises à niveau dans les prochaines années afin d’en accroître la capacité. Dans le cas des étangs aérés, l’ajout d’étangs supplémentaires n’est pas toujours possible ni avantageux. De nouvelles approches innovantes s’avèrent nécessaires et notre département de Traitement des eaux, en collaboration avec le fournisseur technologique Veolia, a proposé une solution originale à la Ville de Rivière-du-Loup pour la mise à niveau de leurs étangs aérés. Cette innovation pourra ainsi être appliquée par d’autres municipalités dans le futur afin d’accroître la capacité de leurs stations d’épuration par étangs aérés.

Une solution novatrice pour doubler la capacité des étangs

Mise en service en 1997 afin de desservir une population d’environ 15 000 habitants, la StaRRE de la Ville de Rivière-du-Loup est de type étangs aérés. Les débits et les charges acheminés à la StaRRE ayant augmenté avec l’accroissement de la population, la Ville a procédé en 2015 à un premier appel d’offres pour augmenter la capacité de traitement de ses étangs.  Cependant, en raison des coûts trop élevés des soumissions reçues, cet appel d’offres a été annulé. En 2016, un second appel d’offres a été lancé en invitant cette fois les soumissionnaires à ne pas se limiter aux balises de conception conventionnelles. On suggérait aussi que la Ville pourrait appuyer la démarche d’autorisation du projet en couvrant les coûts du processus d’autorisation ministérielle. La soumission déposée par le groupement dont faisait partie FNX-INNOV proposait ainsi une solution originale impliquant notamment l’ajout d’un traitement tertiaire à la sortie des étangs. Le contrat a été accordé à notre groupement  en 2017. Après la phase d’ingénierie et d’autorisation de projet qui s’est étendue de 2017 à 2020, les travaux de modification des étangs ont été entrepris à l’automne 2020 et ont été achevés à l’été 2021. Une période de suivi et d’optimisation de la nouvelle filière de traitement a alors été amorcée, ce qui a permis de démontrer l’efficacité de la solution au moyen d’essais de performance. Au final, la solution développée grâce au savoir-faire de FNX-INNOV a permis de doubler la capacité des étangs, et ce pour une fraction du coût par rapport aux approches conventionnelles.

Dans le cadre de ce projet, FNX-INNOV a été responsable de :

  • La conceptualisation de la solution (en collaboration avec le fournisseur Veolia);
  • L’ingénierie de détail pour le procédé;
  • Le génie civil;
  • La structure;
  • La mécanique du bâtiment.

Les départements qui ont été impliqués dans le projet sont ceux de Traitement des eaux, d’Infrastructures – Montréal, de Structure – Montréal et de Bâtiment – Montréal.

Un article technique publié sur le projet dans la revue Vecteur Environnement

La revue des spécialistes de l’environnement au Québec, Vecteur Environnement, a publié dans son édition de juin 2023 un article technique signé entre autres par notre collègue Marc-André Desjardins, Vice-président Environnement. L’article retrace plus en détail le cheminement du projet d’accroissement de capacité de la station de récupération des ressources de l’eau de la Ville de Rivière-du-Loup. Cette publication est accessible exclusivement aux membres de Réseau Environnement, cliquez ici pour vous abonner.

Ce projet constitue une nouvelle démonstration de notre capacité à innover et à trouver des solutions efficaces pour relever les défis environnementaux auxquels nous sommes confrontés.