Nouvelles

Sur la ligne de front contre le plomb dans les écoles

Sur la ligne de front contre le plomb dans les écoles

Partager share cdn_helper

Nos experts en Sciences du bâtiment et hygiène industrielle participent actuellement à une offensive du Ministère de l’Éducation contre le plomb dans l’eau potable des écoles. La Commission scolaire Marie-Victorin a mandaté FNX-INNOV pour conduire des prélèvements et analyser l’eau de 82 écoles de la Montérégie d’ici le 31 mars 2020. La firme peut se féliciter d’avoir obtenu ce mandat qui est le plus souvent exécuté par des laboratoires, une perspective intéressante pour notre offre de services intégrés.

Le plomb dans l’eau potable est de retour dans l’actualité depuis qu’un groupe de journalistes d’enquête a révélé des données inquiétantes sur sa prévalence dans l’eau des municipalités canadiennes. Cette recherche a mené à une série d’interventions de la part des administrations publiques, dont le Ministère de l’Éducation du Québec, qui a ordonné aux commissions scolaires de procéder à l’analyse de leur eau potable avant la fin de l’année scolaire 2019-2020.

C’est dans ce contexte que la Commission scolaire Marie-Victorin, sur la Rive-Sud de Montréal, a mandaté FNX-INNOV pour conduire des prélèvements et analyses dans 82 de ses établissements scolaires d’ici mars 2020. Ce mandat est particulièrement important puisqu’il s’agit d’une première au Québec, en termes de stratégie provinciale de santé publique, et que le Ministère étudie la possibilité de fournir à ses commissions scolaires des outils (kits) pour faire les prélèvements et analyses à l’interne. L’Ordre des chimistes du Québec a d’ailleurs mis en garde le Ministère contre ces analyses « maison » qui fourniraient des protocoles erronés et pourraient compromettre les résultats.

 Nos experts de Sciences du bâtiment et hygiène industrielle s’activent donc actuellement à mesurer la concentration de plomb dans l’eau potable des établissements, là où il est possible de la recueillir pour la consommation, ce qui permettra à la Commission scolaire d’avoir un portrait global et de mettre en œuvre les mesures visant à respecter les limites de concentration de plomb établies par Santé Canada (5ug/L). Un protocole d’échantillonnage spécifique permet d’analyser la qualité de l’eau dans tous les points d’eau des écoles pour avoir un portrait le plus fidèle possible de l’ensemble du système.

 Les équipes sillonneront le territoire de la Commission scolaire au cours des prochaines semaines ce qui permettra de recueillir 13 000 échantillons qui seront analysés rapidement pour respecter l’échéancier du Ministère. Nos experts chimistes seront ensuite responsables de la rédaction d’un rapport sur la prévalence du plomb dans les écoles qui permettra à la Commission scolaire d’apporter les correctifs nécessaires pour garantir la sécurité des enfants.

 Félicitations à nos experts en Sciences du bâtiment et hygiène industrielle pour ce beau mandat, nous contribuons à rendre nos infrastructures plus sécuritaires pour le bien-être de nos enfants.